Poser une plaque pour sa profession libérale

Vous venez de vous installer dans votre nouveau local ? Tout d’abord, félicitations !
C’est également le moment d’installer votre plaque professionnelle à l’extérieur et / ou à l’intérieur de l’immeuble.
Que vous soyez un professionnel libéral réglementé (architecte, avocat, chirurgien-dentiste, vétérinaire etc…) ou un professionnel libéral non réglementé (actuaire, ergonome, dessinateur, programmeur etc…), poser sa plaque est non seulement un aboutissement mais c’est également un moyen de communiquer sur sa présence.

 

En effet, celle-ci fournit aux passants les informations essentielles sur votre activité, à savoir :

  • Votre nom
  • Votre (vos) diplôme(s)
  • Vos coordonnées
  • Vos jours et horaires de consultation

 

Cela permet également de confirmer à vos clients / patients qu’ils sont au bon endroit !

 

Comment poser sa plaque professionnelle ?

 

Il faut connaître la législation à ce sujet. Il n’est pas toujours obligatoire de poser une plaque à l’extérieur de l’immeuble même s’il est évident que vous devez le faire ! Cependant, si vous réalisez cette action donc, vous pouvez être restreint dans votre droit.

 

En premier lieu, chaque profession a sa réglementation. Il faut donc respecter sa législation en vigueur. Pour la connaître, le professionnel doit consulter le code de sa profession ou se rapprocher de son conseil de l’ordre. En effet, cela évitera de poser une plaque pouvant s’apparenter à une forme de publicité, ce qui est interdit. Le professionnel doit respecter un format spécifique.

 

Par exemple, une infirmière libérale ne peut pas utiliser une plaque avec des dimensions supérieures à 30 x 25 cm. Ce format, spécifié dans le code de la santé, est appliqué généralement pour les professions médicales. Les masseurs-kinésithérapeute, eux, peuvent avoir des plaques de 30 cm x 40 cm.

 

Autre exemple, les professions juridiques doivent respecter les dimensions suivantes : 20 x 15 cm ou 25 x 15 cm.

 

En second lieu, vous devez consulter le règlement de la copropriété de l’immeuble. En effet, si le règlement en question précise que votre activité en tant que professionnel libéral est autorisée, alors vous pourrez poser votre plaque professionnelle.

 

Attention cependant. Même si vous avez l’autorisation, vous pouvez vous heurter à plusieurs contraintes :

 

1°) Le règlement peut vous obliger à poser votre plaque à un emplacement spécialement prévu à cet effet, que ce soit à l’extérieur comme à l’intérieur de l’immeuble.

À savoir : apposer votre plaque sur la façade d’un immeuble à usage exclusif d’habitation est très souvent interdit.

 

À savoir également : si le règlement de copropriété n’interdit pas l’affichage sur le vitrage des fenêtres donnant sur l’extérieur, côté rue, ne vous privez pas d’ajouter une communication avec des films autocollants sur le vitrage ou survitrage pour développer votre visibilité auprès des passants !

 

2°) Au-delà des contraintes de dimensions de votre plaque en fonction de votre profession, le règlement de la copropriété peut vous imposer une charte graphique. Exit donc la plaque en 2 mètres x 2 mètres jaune fluo si jamais vous y aviez songé !

 

À savoir :
Certaines professions libérales ont l’obligation de poser une plaque pour pouvoir exercer leur métier. Il s’agit notamment des médecins, des notaires ou bien encore des avocats.

 

Votre plaque professionnelle participe à l’image de votre entreprise. Elle doit donc inspirer confiance à votre patientèle / clientèle.

Lors de sa conception, vous aurez le choix entre différentes gammes de prix  et différents matériaux.
Le choix de sa plaque de professionnel libéral est une décision plus importante que l’on ne pense.
En effet, celle-ci met en valeur votre professionnalisme, votre sérieux, votre légitimité et donc votre légalité à exercer.

 

 

Voici les différents matériaux possibles :

 

 

La plaque en aluminium :

Offrant un aspect satiné ou brut, son principal avantage est sa résistance à la corrosion.
L’aluminium résiste à la fois aux fortes chaleurs et aux températures négatives.
Vous pouvez compter environ 2 nettoyages par an.
Toutes les professions libérales (expert-comptable, médecin, actuaire, coach sportif…) peuvent utiliser ce matériau.

 

La plaque en laiton

Matière noble, le laiton s’utilise à l’intérieur comme à l’extérieur.
Il s’agit du choix principal des professions libérales.

Le laiton renvoie une impression d’élégance; et cela se mérite !
Une plaque en laiton installée à l’extérieur demande plus d’entretien, comparée aux autres matériaux (comme l’aluminium cité ci-dessus).
Pas de panique, l’entretien est très facile : il suffit de nettoyer la plaque avec de l’eau savonneuse et de passer un coup de chiffon doux.

 

La plaque en inox

Composé de fer, de carbone et de chrome, l’inox est résistant. Une plaque en inox installée en extérieure sera résistante aux intempéries.
C’est ici le choix de la longue durée.

 

La plaque en plexiglas

Combinant souplesse et résistance, le plexiglas est un matériau synthétique à destination des professionnels privilégiant un aspect moderne.
Il donne également plus de possibilités quant aux combinaisons des couleurs entre le fond et le texte.

 

 

Vous l’avez compris, choisir et poser sa plaque pour son activité ne se fait pas dans la précipitation.
Entre le choix du matériau, les dimensions imposées par votre ordre ou votre code professionnel, le règlement de la copropriété et les informations à intégrer sur votre plaque, il faut se prendre un temps de réflexion pour prendre les bonnes décisions !

Vous avez encore des questions, besoin d’aide ?

Découvrez nos biens en vente

Accéder au simulateur de changement d’usage de la ville de Paris :